Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Pour saluer Jean Blanzat

Myriam Boucharenc (dir.) - 2007

25€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Né en 1906 dans la région d’Eymoutiers, à laquelle il restera attaché sa vie durant, Jean Blanzat aurait aujourd’hui cent ans. Qui, hormis un petit cercle d’amis et de lecteurs éclairés, se souvient encore de cet instituteur d’origine modeste, entré en littérature dans les années trente ? Romancier de l’intériorité et conteur fasciné par l’au-delà, il nous a laissé, pourtant, une œuvre sombre et forte, saluée en son temps par le Prix de l’Académie française (L’Orage du matin, 1942) et le Prix Femina (Le Faussaire, 1962). Il est temps de la redécouvrir. Intime de Mauriac et de Paulhan, aux côtés desquels il s’engagea dans la Résistance, sa mémoire demeure étroitement associé à l’aventure des Lettres françaises clandestines. Critique au Figaro littéraire, puis directeur littéraire chez Grasset, l’auteur de L’Iguane (1966) fut aussi un infatigable lecteur et un découvreur de talents. Il nous a quittés en 1977, la même année que le peintre Lucien Coutaud, son grand ami de toujours.
Cet ouvrage, qui réunit les actes du premier colloque consacré à Jean Blanzat, éclaire d’un nouveau jour les différentes facettes de l’homme et de l’écrivain. Témoignages, documents inédits, évocations, analyses : autant de points de vue qui permettent de suivre un itinéraire singulier, dans ses moments marquants comme dans ses rencontres capitales, tout en ressuscitant les interrogations inquiètes d’un siècle dont il fut assurément l’un des passants mémorables.


Sommaire

Myriam BOUCHARENC, A bas bruit

PASSAGE DES TÉMOINS

Georges-Emmanuel CLANCIER, Jean Blanzat à moi-même amical

Roger GRENIER, Jean Blanzat chez Gallimard

François BLANZAT, Jean Blanzat pendant la seconde guerre mondiale

Claire PAULHAN, Le fonds Jean Blanzat de l’IMEC


MIROIRS DU ROMANCIER

Jean TOUZOT, Histoire, libertinage et poésie au fil de La Gartempe

Jeanne-Marie BAUDE, L’Autre insolite dans L’Iguane

Christine LAGARDE-ESCOFFIER, A la recherche de soi : le motif du miroir

Bernard BARITAUD, Jean Blanzat, le romancier au miroir du critique littéraire


PLEINS FEUX SUR LE FAUSSAIRE


Anne CLANCIER, Le Fantastique en Limousin. Jean Blanzat et quelques écrivains limousins

Jean-François MIGAUD, « La seconde semaison ». Quelques réflexions sur l’altérité et l’altération dans Le Faussaire

Pascal LEONARD, Jean Blanzat ou Monsieur Jadis ?


Jean-Kely PAULHAN, Jouer Le Faussaire ? Un exploit pour faire entendre la révolte de Blanzat


AFFINITES ELECTIVES

Jean BINDER, Une pure amitié : Jean Blanzat-Lucien Coutaud

Robert LAUCOURNET, Jean Blanzat et Robert Margerit. Les rapports complexes de l’écrivain et de l’éditeur

Jean-Kely PAULHAN, Blanzat et Guéhenno contre les faussaires : la fidélité en héritage

Bernard BAILLAUD, Jean Blanzat et Jean Paulhan

Bernard COCULA, L’instituteur et le bourgeois : surprises de l’amitié Blanzat-Mauriac

DÉFAITE
Nouvelle de Jean BLANZAT

 

Collection Terre d'écriture
Année de publication 2007
Langue Français
ISBN10 2-84287439-1
ISBN13 9782842874391
Format Livre broché
Pages 194
Discipline Littérature

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!