Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

La mort du temps

Javier Barraycoa, traduit de l'espagnol par Jeanne Dumont - 2010

20€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Les sociétés primitives et les civilisations ont élaboré des formes culturelles pour vivre avec ce grand inconnu qu'est le temps. Tel est aussi le cas de la civilisation occidentale. Mais alors que toutes les sociétés connues ont cherché dans la construction culturelle du temps une manière de le vivre et de se diriger vers l'éternité, seule la postmodernité semble disposée à tuer le temps et, avec lui, l'éternité.


Sommaire


Préambule à l'édition française
Introduction Progresser et vieillir : le paradoxe
I. Tribalisme. L’indigène paresseux
Quand commence la fête ?
Vous serez comme des enfants
Libérés de l’individualisme
Le cycle interminable : temps hors du temps
II. La civilisation. Naissance de l’histoire
Kali contre Voltaire
Histoire sans historiens
Gnostiques, millénaristes, utopistes et idéologues
La dictature du progrès
III. Néo-tribalisme. S’évader de la modernité
Postmodernité, décadence et « déconstruction »
Chronocides et homicides : le triomphe du nihilisme
Néo-tribalisme, éternité instantanée et millénarisme light
Temps mort, surabondance de temps et fausse libération
Bibliographie
Table des matières

Collection
Année de publication 2010
Langue Français
ISBN10 2-84287503-9
ISBN13 9782842875039
Format Livre broché
Pages 189
Discipline Sociologie

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!