Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Le métier d'émailleur à Limoges - XVIe-XVIIe siècle

Maryvonne Beyssi-Cassan - 2006

30€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

L'art de l'émail constitue une production originale qui a contribué dès le Moyen Âge à la réputation de la ville de Limoges. Avec la Renaissance et la mode des émaux peints, la renommée artistique de la cité se perpétue grâce en particulier à la figure de Léonard Limosin. Cependant, sa stature et son prestige ont longtemps occulté les autres émailleurs de Limoges. L’ouvrage part à la rencontre de ces quasi inconnus.

Grâce au dépouillement de fonds d'archives largement inédites, puisées notamment dans le minutier de la ville, un portrait collectif de ces artisans d'art au XVIe siècle et au XVIIe siècle est brossé. Leurs conditions de vie, leurs positions sociales et leurs alliances sont exposées. Les sources permettent aussi d'explorer le fonctionnement du métier, ses techniques et son apprentissage. Elles donnent des indications sur les modèles utilisés par les émailleurs et leur circulation. L'approche du marché et des clientèles apporte un éclairage sur la diffusion des émaux peints et renseigne sur les succès variables de leurs auteurs.

 


 

SOMMAIRE

Introduction

PREMIÈRE PARTIE : LES ÉMAILLEURS

Chapitre premier : Un effectif réduit et fluctuant (XVIe-XVIIe siècles)
Les années 1580-1600
1590-1600, une décennie de rupture
Les belles années 1620-1630
Les années 1650-1670
Chapitre II : Les revenus des émailleurs
La coutume de Limoges et les émailleurs
La médiocre aisance des émailleurs
La maison des émailleurs
Les autres biens
Des exemples de fortunes
Chapitre III : Le milieu social des émailleurs
Les alliances matrimoniales
Émailleurs et mobilité sociale
Des liens professionnels et de voisinage
Chapitre IV : Les émailleurs dans la cité
Proximité et dissémination de leurs résidences
Les émailleurs et la ville
Émailleurs et choix religieux
Émailleurs et culture

DEUXIÈME PARTIE : LE MÉTIER
Chapitre premier : Le cadre du métier et son apprentissage
La définition du métier
L’émaillerie entre l’orfèvrerie et la peinture
L’apprentissage et la transmission du métier
Signatures, monogrammes et marques
Chapitre II : La technique du métier
Le cadre du travail : l’atelier
La technique de l’émail peint
Des recettes d’émailleurs
L’approvisionnement en matières premières
Chapitre III : Les émailleurs et leurs modèles
Les modèles non gravés
Émail et gravures

TROISIÈME PARTIE : MARCHES ET CLIENTÈLES
Chapitre premier : Le commerce de l’émail
Les objets aux XVIe et XVIIe siècles
Le prix des émaux aux XVIe et XVIIe siècles
Les conditions de vente
Chapitre II : Les amateurs d’émaux peints
Les souverains
Princes du sang et nobles de Cour
Nobles de province, nobles limousins
Noblesse de robe et élites urbaines
Chapitre III : Les clientèles au XVIIe siècle
Les émaux du XVIIe siècle : une production pour l’Église ?
Clientèles et commandes laïques à Limoges
Les collectionneurs d’émaux peints au XVIIe siècle

Conclusion générale

Annexes
Les émailleurs de Limoges. Indications biographiques
Pièces justificatives
Sources et bibliographie

Collection Histoire
Année de publication 2006
Langue Français
ISBN10 2-84287-379-3
ISBN13 9782842873790
Format Livre broché
Pages 490
Discipline Histoire
Powered by OrdaSoft!