Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Le roman populaire français (1789-1914)

Jean-Claude Vareille - 1994

18,29€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Alors que l'on assiste, au XIXème siècle, à une révolution culturelle sans précédent : l’alphabétisation de tout un peuple, l'accès à la lecture d'une nation, les études littéraires continuent à faire comme si seuls étaient dignes d’intérêt les textes classés traditionnellement par les académies ou les institutions comme "littéraires" ou "d'avant-garde", et qui seraient en somme restés les mêmes si 5 ou 10% seulement de la population avaient continué à avoir accès au livre.

C'est contre ce rétrécissement du champ d'intérêt à celui des soi-disant "élites" que réagit cette étude. Le roman populaire, devenu, de par le feuilleton ou les livraisons périodiques, un phénomène de la vie quotidienne, n'est pas seulement du ressort, un tantinet teinté de condescendance, de l’ethnologie, voire de l'anthropologie ! Bien que restant un document essentiel pour l'histoire des mentalités, il est d'abord un objet esthétique, proposant des pratiques et une idéologie dont l'insolence et la force de rupture sont de nature à malmener quelque peu les préjugés et les idées reçues - si bien que peut se poser la question de savoir s'il ne constitue pas à sa façon une avant-garde à qui seront largement redevables la production moderne et un certain "nouveau" roman...

 


 

SOMMAIRE

EN GUISE D'AVANT-PROPOS : OU L'ON AURAIT BIEN BESOIN D'UN JUSTICIER

I. QUELQUES REPÈRES

II. FICHES

- Ducray-Duminil : Victor ou l'enfant de la forêt

- Pigault-Lebrun : Jérôme

- Alexandre Dumas : Le comte de Monte-Cristo

- Paul Féval : Le Bossu

- Xavier de Montépin : La Porteuse de pain

-Adolphe d'Ennery : Les Deux Orphelines

- Gaston Leroux : Chéri-Bibi

III. ŒUVRES FERMÉES OU ŒUVRES OUVERTES

- Ch. 1 : Où l'on tente de démontrer, en bonne et due forme, que rien n'est plus aristocratique qu'un roman populaire

- Ch. 2 : Qui contredit ce qui précède en constatant qu'il n'est pas facile d'échapper à la mouvance de l'Histoire

- Ch. 3 : Où Sancho Pança se montre plus persuasif que Don Quichotte

- Ch. 4 : Retour à la case départ

IV. PIÈGES A LECTEUR

- Ch. 1 : Où l'on s'interroge sur la démarche à suivre

- Ch. 2 : Où la beauté fait pleurer de joie

- Ch. 3 : Où l'on se demande, sans trop d'angoisse, où a bien pu passer l'auteur

- Ch. 4 : D'une pratique sauvage de la lecture

- Ch. 5 : Redevenons sérieux. Parlons technique

- Ch. 6 : Où l'on tente de concilier les inconciliables, comme il se doit dans toute bonne conclusion

V. ÉCRIRE VITE ET BEAUCOUP

- Ch. 1 : Écrire ou réécrire : that is the question

- Ch. 2 : Où l'auteur de ces lignes, après avoir fait une transition en règle, se laisse aller à ses penchants lyriques

- Ch. 3 : Où se vérifie l'adage populaire : il suffisait d'y penser

- Ch. 4 : Des affinités (perverses) du roman avec le théâtre

- Ch. 5 : Où l'on s'interroge plus gravement que jamais sur la nature du banal

- Ch. 6 : Où l'on se demande avec perplexité si le texte est un réservoir, un puzzle, une plante ou un cancer

- Ch. 7 : Intermède

- Ch. 8 : Où l'on apprend à compter jusqu'à trois

- Ch. 9 : Bref rappel

VI : VARIÉTÉS


Collection Littératures en marge
Année de publication 1994
Langue Français
ISBN10 2-910016-30-7
ISBN13 9782910016302
Format Livre broché
Pages 350
Discipline Littérature

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!