Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Arcana imperii III

Olivier Guillot - 2010

40€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

« Il faut prendre modèle sur la persévérance et le talent d'Olivier Guillot, continuer d’entremêler avec intelligence l’étude du droit, des institutions et des idées politiques » écrit Jacques Krynen dans sa préface à ce volume.
Le présent recueil rassemble quatorze études portant sur la période féodale qui viennent compléter les deux premiers volumes des Arcana imperii parus dans la collection des Cahiers de l’Institut d’Anthropologie Juridique. Ces articles montrent combien Olivier Guillot sait, par une étude méticuleuse des actes, faire apparaître les concepts juridico-politiques dont le pouvoir comtal ou princier faisait usage. La modestie du propos ne doit pas nous abuser, les « hypothèses » qu’Olivier Guillot formule humblement, sont très soigneusement étayées de plus, il n’hésite pas à les amender, les réviser, les compléter au fil du temps, pour, au final, remettre ainsi en cause nombre d’idées reçues et contribuer ainsi à renouveler notre connaissance de cette période.


 

Sommaire

Préface de Jacques KRYNEN
– I – Pour une simple approche juridique des temps de l'établis¬sement en France de la féodalité [2003]
– II – La participation au duel judiciaire de témoins de condition serve dans l’Ile-de-France du XIe siècle. Autour d’un faux diplome de Henri Ier [1976]
– III – Administration et gouvernement dans les États du comte d’Anjou au milieu du XIe siècle [1980]
– IV – Le concept d’autorité dans l’ordre politique français issu de l’an mil [1982
– V – Consuetudines, consuetudo : quelques remarques sur l’appa¬rition de ces termes dans les sources françaises des premiers temps capétiens [1983]
– VI – Le jeu de la seigneurie et du fief chez Philippe de Beaumanoir [1983]
– VII – La liberté des nobles et des roturiers dans la France du XIe siècle : l’exemple de leur soumission à la justice [1985] Erreur ! Signet non défini.
– VIII – À propos d’une lettre de Fulbert de Chartres à Foulque Nerra Un cas de recours au droit savant avant la lettre ? [1992]
– IX – Un aperçu sur le gouvernement des états angevins aux premiers temps capétiens. Les voies de l’accession au plura¬lisme (987-vers 1060) [1997]
– X – L’apparition en France des coutumes au sens d’exactions, et des coutumes au sens d’un corps de règles propres à un ressort fin Xe-XIe siècle le cas de l’Anjou [1997]
– XI – Sur la naissance de la coutume en Anjou au XIe siècle [1999]
– XII – Un aperçu sur les modes collectifs de défense durant le haut Moyen Âge de l’époque de Charlemagne aux premiers siècles capétiens [2000]
– XIII – Une levée en masse de la France en 1124 décrite par Suger : l’éveil de la France à l’appel de Louis VI [2004]
– XIV – L’appel du prince en cas de guerre imminente, un moyen pour lui de rassembler les forces du pluralisme seigneurial : du cas de l’Anjou vers 1060 à celui de la France en 1124 [2006]

 

Collection CIAJ n° 24
Année de publication 2010
Langue Français
ISBN10 2-84287512-1
ISBN13 9782842875121
Format Livre broché
Pages 387
Discipline Droits, Sciences éco, gestion

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!