Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


La Victime I. Définitions et statut

Jacqueline Hoareau-Dodinau, Guillaume Métairie, Pascal Texier (dir.) - 2008

28€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Si les lois relatives à l’indemnisation des victimes sont apparues dans les années 1960, le droit n’a pas attendu cette date pour tenter de soulager ceux qui sont victimes d’un dommage. Le présent ouvrage voudrait montrer que les victimes n’ont pas toujours été « les oubliées de l’histoire ». Les mécanismes de gestion victimaires empruntent parfois des formes qui peuvent surprendre le juriste du XXIe siècle mais trouvent naturellement leur explication dès lors que l’on fait l’effort de les replacer dans leur contexte. L’Institut d’Anthropologie juridique a convié une vingtaine de chercheurs d’origine diverse, juristes, historiens, anthropologues, spécialistes de littérature, etc., couvrant un large champ chronologique, de l’Antiquité à nos jours à travailler sur deux questions principales: comment définir la victime et quel statut peut-il lui être offert ? Ces deux questions apparaissent comme le préalable nécessaire pour traiter la thématique de la réparation qui fera l’objet d’un autre volume.


Sommaire


Avant-propos
Sommaire
I. – Qu’est-ce qu’une victime ?  A. Définir la victime
Gérard GUYON, La victime propitiatoire : questions sur un héritage chrétien et sa valeur pénale
Dominique GAURIER, Jésus-Christ, victime d'un sacrifice unique ou sans cesse renouvelé
Jean-Pierre LEVET, Un regard grec sur la « victime » Analyse des plaidoyers de Lysias et confrontation avec le Contre Lokhitès d’Isocrate
Yves MAUSEN, Personæ miserabiles et causæ fauorabiles :  victimes-nées ? La réponse de la procédure médiévale
Marie-Yvonne CRÉPIN, Les « victimes » des lettres de cachet
Guillaume MICKELER, L’émergence de la notion de victime dans les dossiers d’Assises de la seconde moitié du XIXe siècle
Dominique ALLIBERT, La victime unique et triomphante :  remarques sur l’iconographie du Christ en croix  à l’époque carolingienne
B. Droits et obligations de la victime
Pascal TEXIER, Bruno LAMIGES, La victime et sa vengeance Quelques remarques  sur les pratiques vindicatoires médiévales
Néji BACCOUCHE, L’évolution de la condition juridique de la victime en droit tunisien
Gérard COURTOIS, Les victimes dans les sociétés sans État
Dalida JANKOWIAK, La veuve et la sati.  Deux statuts religieux pour une catégorie juridique : la victime. La juridicisation du rite du sati en Inde, XIXe-XXe siècles
II. – La prise en compte institutionnelle de la victime   A. Le traitement judiciaire
Esther DEHOUX, Le martyr, l’empereur, le roi. L’instrumentalisation de la victime ? (Empire - royaume de France XIe-XIIIe siècles)
Yvon LE GALL, Identifier la/les victimes dans l’iconographie  du Jugement de Salomon
Jacques LEROY, La naissance de la constitution de partie civile contemporaine
Jean MOULY, Regards sur la « victimisation » du droit contemporain de la responsabilité civile et pénale
Claude JORDA, La victime devant la Cour pénale internationale
B.  Le traitement extrajudiciaire
Renée MARTINAGE, Voies judiciaires offertes à la victime de l’infraction (XVIe-XVIIIe siècles)
Jean-Pierre ALLINNE, La victime dans l’Ancien droit, entre judiciaire et communautaire
Kodjo Edem COMLAN, La prise en compte des victimes : la leçon du Rwanda    
Table des matières

Collection CIAJ n° 19
Année de publication 2008
Langue Français
ISBN10 2-84287468-1
ISBN13 9782842874681
Format Livre broché
Pages 402
Discipline Droits, Sciences éco, gestion

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!