Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Le roman d'aventures. 1870-1930

Matthieu Letourneux - 2010

20€ Disponible uniquement en pdfAcheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Au cœur d’une jungle aux mille pièges, un explorateur découvre une civilisation disparue, au détour d’une rue étroite du Paris pré-haussmannien, un bretteur tire son épée pour protéger quelque belle lingère des assauts de soudards, ailleurs une fière équipe de scouts décide de faire le tour du monde sans un sou en poche ou sans jamais recourir à la technologie moderne, quand d’autres, au contraire, partent à l’assaut du ciel dans une machine extraordinaire.
Tous ces récits illustrent la plasticité du roman d’aventures, genre du dépaysement, du hasard et de la violence. A partir d’un vaste corpus d’œuvres publiées en France, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en Italie et en Allemagne, issues aussi bien de la littérature légitimée que des formes les plus sérielles, cet ouvrage cherche à définir l’identité d’un genre qui est resté au cœur des imaginaires occidentaux pendant plus d’un siècle. En considérant le roman d’aventures dans sa plus grande extension, sans craindre d’empiéter parfois sur les territoires de la science-fiction, du roman historique ou du roman criminel, pour en déterminer les traits signifiants, il met en évidence des choix qui le caractérisent : une logique de l’action qui affecte aussi bien la forme que les thèmes privilégiés, une recherche du dépaysement fondant une esthétique de l’écart romanesque, une organisation en affrontements axiologiques entre un ordre renvoyant à la civilisation, à la rationalité, et un autre rapporté à la sauvagerie et aux pulsions.
A travers ces choix se dessine une logique de la « mauvaise foi », un discours contradictoire valorisant à la fois la stabilité sociale et sa transgression, qui serait à la source du plaisir du genre et expliquerait l’efficacité des mécanismes cathartiques qu’il met en jeu.


 

Sommaire

Introduction

L’action dans le roman d’aventures

« Typologie » du roman d’aventures

Entre romance et réalisme, sérialité stéréotypie et originalité

Entre civilisation et sauvagerie ; une initiation problématique

Civilisation ou sauvagerie, les ambiguités du texte

La « mauvaise foi » du roman d’aventures

Conclusion

Bibliographie

Principaux auteurs du genre

Index

Table des matières


L'auteur

Matthieu Letourneux est Maître de conférences à l’Université Paris X Nanterre-La Défense. Il travaille sur les littératures et cultures populaires et de jeunesse des XIXe et XXe siècles auxquelles il a consacré de nombreux articles. Il a participé avec Pierre Brunel et Frédéric Mancier au Dictionnaire des mythes d’aujourd’hui (1999). Il a édité des œuvres de Gustave Aimard, Emilio Salgari, Eugène Sue, Stanley Weyman et, récemment, Le Coureur des bois de Gabriel Ferry (Phébus, 2009). Il vient d’achever, avec Jean-Yves Mollier, un ouvrage consacré à l’Histoire des éditions Tallandier (à paraître), à propos desquelles il a récemment dirigé un récent numéro de la revue Rocambole (2008).

 

 

Collection Mediatextes
Année de publication 2010
Langue Français
ISBN10 2-84287-647-0
ISBN13 9782842876470
Format PDF
Pages 455
Discipline Littérature

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!