Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923

Christian Dupuy - 2003

16€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

L’apparition de l’usine, avatar de la seconde révolution industrielle dans le paysage saint-juniaud de l’extrême fin du xixe siècle donne naissance à un mouvement ouvrier qui, très vite, fait montre d’une grande virulence ? A partir de 1901, un cycle de conflits sociaux divers ébranle la quiétude de la petite cité de Saint-Junien ; la grève et la violence deviennent endémiques, et ce, jusqu’en 1905. A cette date, et à l’instar de Limoges, une tension extrême règne dans le bourg. Toutefois l’embrasement n’a pas lieu. La révolte ouvrière s’étiole puis s’éteint en quelques mois. L’historiographie du mouvement ouvrier haut-viennois a gardé jusqu’à nos jours un curieux silence sur cette période pourtant décisive pour la vie politique de Saint-Junien tout au long du xxe siècle. Peu influents dans la ville de la porcelaine, les anarchistes encadrent et impulsent alors les luttes ouvrières de la cité gantière. Par leur prosélytisme, ils ont sans conteste contribué à instiller en profondeur le ferment révolutionnaire chez une partie de la population saint-juniaude. En 1920, celle-ci se donne une municipalité communiste pour de très longues années.

 


 

Sommaire

 

Avant-propos

Préface

Introduction générale

Première partie : Saint-Junien, terre d’élection de l’idéal anarchiste en Haute-Vienne

Chapitre I Quand le mouvement anarchiste français se fond dans le syndicalisme

I– De l’évolution générale

II– ... Au particularisme limogeois

Chapitre II Les industries saint-juniaudes à l’extrême fin du xixe siècle ou un bassin socio-économique en mutation accélérée

I– Le dualisme de l’appareil productif local

II– Les gantiers, une puissante « aristocratie » ouvrière

Chapitre III La contestation sociale. L’éveil d’un mouvement ouvrier saint-juniaud

I– Naissance du syndicalisme

II– L’implantation du ferment anarchiste

DeuxiÈme partie : L'ANARCHIE AU POUVOIR (1902-1908)

Chapitre I Les instruments de la conquête

I– Une structure collective : le groupe Germinal

II– Un militantisme débridé

1– La propagande écrite et orale

2– L'action directe ou la propagande par l'exemple

Chapitre II L’étau anarchiste

I– La guerre sociale

1– De l'ampleur du noyautage anarchiste sur le mouvement ouvrier

2– La vague de grèves des années 1902 a 1905 ou la gymnastique révolutionnaire du mouvement ouvrier de Saint-Junien

II– La peur du « grand soir »

1– Une « population honnête » aux abois

2– Une présence militaire croissante

III– Le rayonnement extérieur

1– Limoges dans la sphère d'influence de Germinal

2– La jeunesse syndicaliste de Saint-Junien et la fédération nationale des ouvriers gantiers

Conclusion de la deuxième partie

Troisième partie : Fin de règne et héritage anarchiste (1908-1923)

Chapitre I 1905-1914, Désillusion et déclin du militantisme anarchiste à Saint-Junien

I– En finir avec la révolution. La jeunesse syndicaliste évincée du syndicat des gantiers

II– Le crépuscule de Germinal ou l’usure du combat

III– 1910-1914, Persistance de la flamme libertaire

Chapitre II Un substantiel héritage (1914-1923)

I- La guerre, levain révolutionnaire

III– Anarchisme-communisme : une haine fratricide

Conclusion de la troisième partie

Conclusion générale

Abréviations

Sources et bibliographie

Sources

Archives

Presse

Témoignages oraux

Bibliographie

 

 

Collection Histoire
Année de publication 2003
Langue Français
ISBN10 2-84287-261-4
ISBN13 9782842872618
Format Livre broché
Pages 229
Discipline Histoire

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!