Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

L'absence. Du cas de l'absent à la théorie de l'absence.

Jacqueline Hoareau, Guillaume Métairie (dir.) - 2011

30€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Les absents ont toujours tort. Le proverbe l’affirme ; moins univoque, le droit, apporte depuis longtemps ses tempéraments aux certitudes de la sagesse populaire en distinguant –– en raison de la complexité des problèmes soulevés comme de la variété des solutions possibles –– l’absence méritoire de celle jugée répréhensible d’une part, et d’autre part de la disparition simplement involontaire voire accidentelle.
L’ancien droit n’a connu que des absents et n’a donc traité que des cas d’absence renvoyant à la période des codifi-cations napoléoniennes l’élaboration d’une théorie générale de l’absence que la tourmente révolutionnaire n’avait sans doute pas rendu inutile. Il faudra attendre le Code civil pour bénéficier d’une théorie générale de l’absence, née des troubles engendrés par la tourmente révolutionnaire.
Cet ouvrage s’intéresse également aux conceptions élaborées, aux précautions prises et aux solutions techniques adoptées par le droit romain, le droit canonique, les législations italienne, espagnole ou allemande, le droit musulman ou le droit international.


 

Sommaire

Jacqueline HOAREAU-DODINAU (université de Limoges), Guillaume MÉTAIRIE (université de Paris-Est Créteil), Avant-propos
Fernand DELARUE (université de Poitiers), L’absence de Ménélas dans la correspondance entre Pâris et Hélène (Ovide, Héroïdes, 16-17)
Jean-Pierre LEVET (université de Limoges), Étude de l’absence et de l’exil dans les œuvres d’Isocrate, avec le support de Démosthène et de brefs renvois théoriques aux droits assyrien et romain
Jehanne ROUL (université catholique de l’Ouest), Un exemple de discrédit du témoignage d’Ermold l’exilé : Paulin d’Aquilée et la succession de Charlemagne
Christian CHEMINADE (université de Limoges, OMIJ/IAJ), L’absence d’un roi qui aimait trop les femmes : interprétations politiques de la déposition et de l’exil de Childéric (459) l’époque moderne
Olivier GUILLOT (université de Paris IV), À propos de l’absence probable de chancelier aux débuts du règne du roi Eudes (des débuts de 888 à juin 889)
Guy JAROUSSEAU (université catholique de l’Ouest), Absence d’évêque et affirmation du chapitre cathédral. Le cas de l’Église d’Angers (1093-1101)
Dominique GAURIER (université de Nantes, CDMO EA 1165 « Droit maritime et océanique »), L’homme face à l’absence de Dieu : espace de liberté, ou peur du vide ?
Luc GUÉRAUD (université de Limoges, OMIJ-IAJ), Le bannissement en droit coutumier
Renée MARTINAGE (université de Lille 2), L’absence momentanée du futur rémissionnaire en Flandre (1679-1689)
Renaud BUEB (université de Franche-Comté, Centre Lorrain d’Histoire du droit, EA 1142 [université de Nancy,]) L’absence du mainmortable
Anne ROLLAND-BOULESTREAU (université catholique de l’Ouest), Absence de l’État ou absence d’État. La Terreur menée par Huché en Vendée militaire (1794)
Sophie DELBREL (université Montesquieu-Bordeaux IV), La Chancellerie et l’absence (1790-1875)
Yvon LE GALL (université de Nantes, UMR CNRS 3128, Droit et changement social), L’absence du roi : un emprunt biaisé de Maurras à Anatole France.
Mathias SCHMOECKEL (Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn), La fuite. Présomption de la culpabilité au droit naturel ?
Ramon AZNAR I GARCIA (Universidad Carlos III de Madrid), L’absence et la doctrine juridique espagnole (1850-1950)
Maria Gigliola DI RENZO VILLATA (università degli studi, Milan), L’absence dans la jurisprudence après l’unification italienne : le modèle français et... quelques nouveautés
Annamaria MONTI (Université Bocconi, Milan), Repenser l’absence : la doctrine italienne après la première guerre mondiale

Lyn FRANÇOIS (université de Limoges), Le procès criminel in absentia : de la contumace au défaut criminel
Patrick BRUNOT (Avocat à la cour d’appel de Paris), La contumace devant les tribunaux pénaux internationaux
Néji BACCOUCHE (Faculté de droit, Sfax), L’absence. Du droit musulman au droit positif tunisien

Collection CIAJ n° 29
Année de publication 2011
Langue Français
ISBN10 2-84287-550-3
ISBN13 9782842875503
Format Livre broché
Pages 420
Discipline Droits, Sciences éco, gestion

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!