Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Ecritures de familles, écritures de soi (France-Italie, XVIe-XIXe siècles)

Michel Cassan (dir.) - 2011

23€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Quelle place occupe l’écriture de soi dans les écrits privés rédigés au cours des XVIe-XIXe siècles ? Existe-t-il des liens, voire une filiation entre la rédaction d’un journal personnel et la tenue d’un registre domestique ?
Les livres de raison chers à Antoine Furetière ou à Frédéric Le Play furent-ils la matrice du « journal à soi » présenté par Philippe Lejeune et Catherine Bogaert ?
Ne faut-il pas mettre en synergie les papiers de famille avec les autres formes d’expression écrite telles que les correspondances privées, les mémoires, les récits de vie, les reconstitutions lignagères mythiques pour saisir l’émergence et l’affirmation d’une écriture de soi ?
Quelle part attribuer aux contextes culturels et sociaux dans le passage d’une écriture du « Nous » à une expression du « Moi » ?

Ce livre apporte sa contribution au débat sur le « Dire soi-même » entre la Renaissance et le Romantisme.


 

Sommaire

Michel Cassan
Des écritures ordinaires tendues vers l’écriture de soi
(XVIe-XIXe siècles ?

Écritures masculines et dévoilement de soi

Scarlett Beauvalet
Les relations fraternelles : la correspondance du chevalier
Louis-Marie-Auguste d’Estournel (1754-1814)

Elisabeth Arnoul
Se souvenir d’elles. Portraits de femmes
dans les écrits du for privé

Paul D’Hollander
La famille dans les carnets d’Hippolyte Delor

Christine Nougaret
Les curiosités de Benjamin Gradis : portrait
d’un négociant juif bordelais,

Écritures féminines et dévoilement de soi

Aurélie Chatenet-Calyste
La correspondance familiale de Marie-Fortunée d’Este,
princesse de Conti (1731-1803) : pratique de civilité
et expression de l’intimité

Mélanie Traversier
Chronique d’un royal ennui : le journal de la reine
Marie-Caroline de Naples (1781-1785)


Écritures et oubli ou masque de soi

Michel Cassan
Le journal d’Elie de Roffignac ou l’absence
de l’écriture de soi ?    

Anne-Valérie Solignat
Haute noblesse auvergnate et écriture du lignage.
Les vicomtes de Polignac et le marquis de Canillac       


Conclusion pour ne pas conclure

Nicole Lemaitre
Entre culte de soi et culte des ancêtres, la plasticité
des écritures privées

 

Collection Histoire
Année de publication 2011
Langue Français
ISBN10 2-84287551-0
ISBN13 9782842875510
Format Livre broché
Pages 210
Discipline Histoire

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!