Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Le traitement Ludovico - corps et musique dans Orange Mécanique.

Gianfranco Marrone - 2006

15€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

La question du corps est aujourd’hui au centre du débat intellectuel contemporain, dans les sciences dures et cognitives, mais aussi dans les sciences humaines et sociales. Des réflexions philosophiques s’entrecroisent avec les résultats d’expériences faites en laboratoire, produisant plusieurs modèles et propositions interprétatives.
Dans ce travail de Gianfranco Marrone, on revient sur cette question à partir d’un autre point de vue : celui de l’analyse socio sémiotique du texte et du discours. D’où une reconstruction très détaillée des souffrances et des béatitudes d’Alex, le jeune héros d’Orange mécanique, soumis aux terribles violences de la Technique Ludovico, mais finalement sauvé par les très étranges réactions de son corps face à la musique.
Le roman d’Anthony Burgess et le film de Stanley Kubrick deviennent, par cette analyse, le champ exemplaire où a lieu le conflit théorique entre deux images différentes de la corporéité : le regard anatomique de la médecine essaie d’imposer ses visées sur les entrailles d’un corps social qui, à son tour, réagit de façon polémique et poétique, en renversant l’intériorité et l’extériorité, la chair et le monde.


 

Sommaire

Introduction

I. Le sens du corps

II. Articulations de la fabula

III. Flux sensoriels dans le roman de Burgess

IV. Masques de l'hypodermique dans le film de Kubrick

Conclusion

Annexe

Textes de Burgess

 


 

L'auteur

Gianfranco Marrone est professeur de Sémiotique à l’Université de Palerme, Italie. Il est actuellement Président de l’Association italienne de sémiotique, et dirige la collection « Segnature » avec P. Fabbri, aux éditions Meltemi de Rome.
Il a notamment publié : Il sistema di Barthes, Milan, Bompiani, 1994 ; Estetica del telegiornale, Rome, Meltemi, 1998 ; C’era una volta il telefonino, Rome, Meltemi, 1999 ; Corpi sociali, Turin, Einaudi 2001 ; La Cura Ludovico, Turin, Einaudi 2005 et en français : Le corps de la nouvelle. Trois études sur identités et styles dans les journaux télévisés italiens, « Nouveaux Actes Sémiotiques », Limoges, PULIM 2000, et plusieurs articles dans des revues, livres ou actes des colloques. Il a dirigé, avec E. Landowski, le dossier « La société des objets », Protée, vol. 29, n° 1, 2001.


 

Collection Nouveaux Actes sémiotiques
Année de publication 2006
Langue Français
ISBN10 2-84287420-9
ISBN13 9782842874209
Format Livre broché
Pages 150
Discipline Sémiotique

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!