Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Daniel Jousse. Un juriste au temps des Lumières (1704-1781)

Corinne Leveleux-Teixeira (dir.) - 2007

22€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Daniel Jousse est un inconnu célèbre. Cet auteur prolifique, curieux d’histoire, de droit, d’astronomie et de mathématiques, ce conseiller au siège présidial d’Orléans, juriste rigoureux, dont les ouvrages, maintes fois cités par ses contemporains et ses successeurs, firent, dit-on, la fortune de son éditeur, ce commentateur assidu des ordonnances royales qui passait pour incarner à lui seul « l’esprit, la raison et la jurisprudence des tribunaux du royaume », cet ami et collègue dévoué de Robert-Joseph Pothier, n’a jamais vraiment retenu l’attention des chercheurs ni fait l’objet d’une étude scientifique globale. Telle fut l’ambition première du colloque dont les actes forment le présent volume. Confrontant les travaux d’historiens et de juristes et envisageant les différents aspects d’une œuvre multiforme, cet ouvrage entend restituer à Daniel Jousse une part de sa complexité, en lien avec le contexte social et intellectuel d’une époque elle-même bouillonnante de contradictions. Par delà un voile apparent de conformisme intellectuel et de timidité théorique, son œuvre recèle interrogations, revirements et fractures, et une lecture plus attentive permet d’en repérer les nœuds, les bifurcations et parfois les culs de sac. La figure que dessine sa propre biographie n’apparaît guère plus simple. Praticien du droit soucieux d’idées générales, commentateur de la norme ferré de pratique, esprit lettré et curieux de sciences mais rétif aux idées philosophiques nouvelles, paisible notable local et auteur consacré, homme éclairé mais ennemi des Lumières, Jousse semble avoir été à la fois en phase et en tension avec son siècle, à la fois pleinement représentatif (d’un milieu professionnel, d’une société provinciale, d’un esprit conservateur) et partiellement atypique. C’est en cela qu’il nous donne, aujourd’hui encore, matière à réflexion.


Sommaire

- Préface
- Le portrait de Daniel Jousse par Jean-Baptiste Perronneau
- Daniel Jousse dans son temps (1704-1781)
- Le rôle et les pouvoirs du juge dans l’œuvre de Daniel Jousse
- Le refus du dogmatisme et du pyrrhonisme : la preuve pénale dans le Traité de la justice criminelle de France (1771)
- Les effets de la connexité dans le Traité de la Justice criminelle de France (1771)
- Jousse, la récidive et Farinacius
- L’abus de la loi chez Daniel Jousse
- La place de la victime dans l’ordonnance criminelle de 1670 selon Daniel Jousse
- Le commentaire sur l’Ordonnance de 1669 par Daniel Jousse ou la procédure comme mode de régulation de la sphère forestière
- Des « commercialistes » du XIXe siècle à l’écoute de Jousse
- Conclusions

Collection CIAJ n° 16
Année de publication 2007
Langue Français
ISBN10 2-84287434-6
ISBN13 9782842874346
Format Livre broché
Pages 190
Discipline Droits, Sciences éco, gestion

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!