Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Histoires de famille - A la convergence du droit pénal et des liens de parenté

Leah Otis-Cour (dir) - 2012

28€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Depuis les textes les plus anciens jusqu’aux réformes les plus récentes, le droit pénal et le droit de la famille s’entrecroisent ; c’est ce point névralgique, où criminalité et parenté se rencontrent, qui constitue l’objet de ce recueil. Les études couvrent une période allant de l’Antiquité jusqu’au XXe siècle, et traitent de la France, de l’Italie, de l’Allemagne et du Proche Orient.
Parmi les thèmes abordés, on trouvera la juridiction domestique et ses limites ; l’adultère (la preuve, la peine, le processus de dépénalisation) ; la difficulté dans la recherche de la preuve ; la recevabilité ou non des témoins parents ; les conflits autour du patrimoine des condamnés… et bien d’autres encore.


Sommaire

Jean-Marie Carbasse (Université Montpellier I), La correction domestique, vis licita. Du droit romain au droit de la France méridionale xiie-xive siècles.

Emmanuelle Chevreau (Université Panthéon-Assas), Quelques brèves réflexions sur la responsabilité noxale en droit romain.

Sophie Démare-Lafont (Université Panthéon-Assas, Ecole pratique des hautes études), La juridiction domestique au Proche-Orient ancien.

Bernard Durand (Université Montpellier I), Crimes de famille, recherche de la qualitas et droits de la défense. Modernité du droit criminel catalan (xvie-xviie siècles).

Roberto Isotton (Università Cattolica del Sacro Cuore, Piacenza), ‘L’invité de pierre’. Les délits d’adultère et de concubinage dans la codification pénale italienne : de la répression à la dépénalisation (1889-1969).

Tanguy Le Marc’hadour (Faculté de droit de Douai), Droit de correction et intimité conjugale au début du xixe siècle.

Maïté Lesné-Ferret (UMR 5815, Université Montpellier I), Crime et héritage sous l’Ancien Régime.

Yves Mausen (Université Montpellier I, Institut universitaire de France), La famille suspecte. Liens familiaux et motifs de récusation des témoins à l’époque médiévale.

José Javier de los Mozos Touya (Universidad Valladolid), La protection pénale de la famille dans les lois d’Auguste.

Leah Otis-Cour, (UMR 5815, Université Montpellier I), Un ius corrigendi marital, existait-il au Moyen Age?

Jean-Pierre Poly (Université Paris X Nanterre), Arcana conjugalia. Le secret des mariages germaniques.

Mathias Schmoeckel (Rhein. Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn), Le témoignage des personnes âgées.

Fabien Valente (Université Montpellier I), La banqueroute frauduleuse dans le département de l’Hérault au xixe siècle : une ‘affaire de famille’ ?

Pascal Vielfaure (Université Montpellier I), Le juge pénal et l’adultère aux xixe et début xxe siècles dans le Vaucluse.

Collection CIAJ n° 33
Année de publication 2012
Langue Français
ISBN10 284-287-570-1
ISBN13 9782842875701
Format Livre broché
Pages 338
Discipline Droits, Sciences éco, gestion

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!