Université de Limoges

Suivez-nous sur Facebook Twitter


Du même auteur

Anthropologie juridique de la folie et des passions dans l’Antiquité gréco-romaine

Anne-Marie Voutyras-Pierre - 2017

35€ Acheter

Nos ouvrages indisponibles en version papier peuvent être achetés en format numérique sur le site web du Comptoir des presses d'universités

Acheter au format numérique

Nos ouvrages peuvent être commandés :
- chez votre libraire
- sur le site du comptoir des presses d'universités : http://www.lcdpu.fr
- ou, à défaut, directement aux PULIM en téléchargeant le bon de commande

Les hommes de l’époque préclassique grecque ont rattaché l’explication de la folie et des passions à leurs croyances mythologico-religieuses, puis de la période classique à l’époque hellénistique, le rationalisme scientifique et philosophique a connu une floraison de la causalité naturelle explicative des phénomènes mentaux. Ce courant s’est refermé lors de l’Antiquité tardive, sous la souveraineté de la pensée théologique, pour laisser place à une nouvelle conception spirituelle et surnaturelle de la pathologie mentale.

D’un phénomène, à l’origine, extérieur à l’homme, la folie et les passions ont été conçues à partir de l’époque classique selon une étiologie interne. L’osmose entre les savoirs non conceptualisés dans des champs disciplinaires clos, a permis de poser des questions essentielles sur les perturbations mentales.

Des démarches d’ordonnancement des connaissances, de réflexions sur le sens d’une pratique médicale ou philosophique ont opéré une normativité sur laquelle le droit romain s’est construit. Distinguer le normal, du pathologique, du déviant, pour rechercher le traitement juridique et social juste, médicalement efficace, nécessitait au préalable de dégager la catégorie ontologique et morale de la personne. Il en résulta des réflexions sur le sain et le non sain, la capacité, la liberté, la volonté, la responsabilité. Les Anciens nous montrent que la folie est polymorphe, aussi complexe que la normalité dont elle n’est pas une antithèse dans la pensée et dans la réalité.


 

Partie I :  Normativité des croyances et de la connaissance sur la folie et les passions

Chapitre 1 : Les forces surnaturelles dans la folie et les passions, agents de la normativité

– La folie, les passions, produits d’un conflit de forces objectives

– La folie, les passions, au confluent de la conscience humaine et des dieux

– Folie et normativité des religions païennes

– La normativité de la magie et les perturbations mentales

Chapitre 2 : Normativité médico-philosophique des idées naturelles de la folie et des passions

– La médecine spéculative grecque et la normativité de la psychopathologie

– La transmission des savoirs normatifs en psychopathologie de la Grèce à Rome

– De la normativité médicale aux normes juridiques sur la folie et les passions

– La philosophie et la pathologie mentale

Chapitre 3 : La fusion des savoirs médicaux et philosophiques dans la théologie

– Instrumentalisation de la folie dans la politique impériale

– Encadrement normatif de la folie et des passions par la théologie

Chapitre 4 : Construction normative de la personne par les traitements des perturbations mentales

- La recherche de santé mentale

- L’évolution des traitements : du mental au spirituel

Partie II :  Représentation sociale et institutionnelle  de la folie et des passions

Chapitre 1 : L’émergence sociale des perturbés mentaux

– Les mots et les représentations de la folie et des passions

– Les approches sociales de la folie

Chapitre 2 : La folie en politique : les empereurs fous ou déviants

– La chronique des empereurs perturbés mentaux

- La critique normative sous couvert de perturbations mentales

Partie III :  L’existence de la folie sur la scène juridique

Chapitre 1 : La personne du fou dans les normes juridiques de la famille

- La potestas du père sur les agnats : de la normalité à la folie.

- De la potestas à la curatelle

Chapitre 2  : Conservation et transmission des droits par le fou

– Le fou attributaire passif de droit

– La querela inofficiosi testamenti et le trouble mental

Chapitre 3 : Du délinquant aux malades de l’âme et de l’esprit

– L’émergence de la responsabilité individuelle et de son corollaire l’irrresponsabilité

– Les troubles psychiques dans les infractions les plus graves

- Les passions, pivots des infractions

– Les perturbés mentaux face à leurs juges

 

 

 

 

 

Collection CIAJ
Année de publication 2017
Langue Français
ISBN10 2-84-287-766-8
ISBN13 9782842877668
Format Livre broché
Pages 657
Discipline Droits, Sciences éco, gestion

Nous vous suggérons aussi


Powered by OrdaSoft!